Ciccarelli’s « Bulles d’explosion »